Le Tir Beursault

 


carte-beursault.jpg


Pour s'entraîner les Francs Archers allaient "bersailler" une flèche en aller -retour d'où le nom de beursault.
Les Chevaliers qui prennent part au tir doivent être vêtus correctement. Ils doivent, sous peine d'amende, tirer les premières flèches, la tête couverte.
Ils doivent aussi, également sous peine d'amende, saluer les cartes et les assistants avant de lancer leur première flèche: 

"MESSIEURS JE VOUS SALUE" aujourd'hui:
"MESDAMES, MESSIEURS JE VOUS SALUE" 

Il commence par tirer vers la butte "d'attaque" puis vers la butte "maîtresse", ce parcours porte le nom de "Halt"
Pour qu'un coup soit valable, il faut que la flèche arrive dans la carte franchement et de plein jet, sans avoir touché auparavant aucun objet étranger, tel que le sol, une des gardes, une branche d'arbre, etc.… dont le contact aurait pu changer sa direction. Il faut encore, sous peine de nullité du coup, que le pas reste compris entre les deux pieds du tireur.
Lorsque la corde, l'arc ou la flèche viennent à casser, le coup est réputé tiré et ne peut être recommencé. Il en est de même quand le coup est lâché par mégarde, sauf dans le cas où la flèche lâchée est à une distance telle que le tireur puisse la toucher avec son arc sans quitter le pas de tir.
Les chevaliers qui prennent part au tir ne doivent pas gêner celui qui est sur le pas prêt à tirer, ni en le serrant de trop près, ni en le touchant, ni en faisant de bruit autour de lui, ni en se livrant à des discussions, à des conversations ou à des plaisanteries de nature à le troubler au moment où il ajuste "SILENCE SOUS LA BUTTE" Il est interdit également de s'adosser aux buttes, couvertes ou non de leurs cartes, et de traverser l'allée du Roi. 
Cette discipline dite "classique" est la plus ancienne des disciplines pratiquées en France. Elle constitue un véritable héritage du passé. Elle a une implantation assez localisée (Pays d'arc) 
Le Tir Beursault à 50m dans un "jeu d'arc", une flèche aller retour dans chaque sens, (la récupération de la flèche se fait en passant par une allée parallèle à la ligne de tir) plus spécialement pratiqué dans le pays d'arc ( départements de la région parisienne, l'Aisne, l'Oise, la Somme ) doit rester une excellente école et un moyen de propagande, mais il est indispensable qu'il conduise plus précisément les jeunes à déboucher sur les grandes distances, la préparation olympique. 
En somme, deux buttes de tir se faisant vis à vis, la butte "maîtresse" et la butte "d'attaque", deux pas de tir à quelques mètres devant ces buttes, une ligne de tir ou allée du Roi, une ou deux allées de dégagement ou allée des chevaliers, des gardes en bois pour éviter la dispersion des flèches, des abris de cibles couverts et un logis pour les archers. C'est ce qu'on peut voir dans chaque jeu d'arc.
Néanmoins, réaliser "40 honneurs" sur 40 flèches constitue une performance nécessitant une grande maîtrise de soi et une bonne technique. Les cibles rondes de 45 cm de diamètre, 3 zones 1, 2, 3 et 4 points.
Imaginons un instant ce qu'il était autrefois situé dans un fossé des fortifications du château ou de la ville, à l'ombre des hautes et tristes murailles, on ne lui demandait que de permettre aux Vigiles (chargées de combattre les incendies et d'assurer la police nocturne de la ville) et aux gens d'armes d'acquérir toute l'adresse désirable pour repousser un assaut ou effrayer les voleurs. On s'y rendait sur ordre. De gré ou de force, il fallait accomplir son devoir.

Qu'est-ce qu'un jeu d'arc ?

Appelé encore "terrain d'arc", "jardin d'arc" ou "jeu d'arc" est, l'endroit où les archers se réunisse pour tirer.



 

Qu'est-ce qu'une carte Beursault ?

La carte est de forme ronde en noir et blanc.

Comptage des points :